On se quoi ? On se marie!

    Avec tata Ginette, on te donne un peu moins de nouvelles ces derniers temps. Elle est débordée comme nous tous, mais on oublie pas de faire un p'tit coucou de temps en temps ! Aujourd'hui, on te partage avec bonheur le mariage d'une de nos adorables lectrices. Encore merci à tous ceux qui nous envoient leurs bouts de vie, leurs histoires, leurs bonheurs... Ginette & toute sa jolie communauté sont riches de vos jolis moments. On laisse la parole à la belle Carole & tu peux retrouver le film réalisé par Babouchkatelier à la fin de l'article, ainsi que les supers cake toppers de notre Lili nationale Les Lili Putiens!

    "Nicolas et moi nous sommes rencontrés quand nous avions 15 ans, nous nous sommes mariés à 20 et avons eu 3 enfants.
    Une nuit, il y a 18 mois, après quelques longues discussions sur toutes nos années passées ensemble, une idée a germé. On imaginait ce que cela donnerait si on s'était marié à nos âges actuels, et on se disait que notre premier mariage avait été formidable mais qu'aujourd'hui, un mariage nous ressemblerait totalement. Nous avons grandi ensemble et nous nous sommes découverts  nous-même.

    mariage2

    "Et si on se re-mariait ? C'est vrai ça, il y a plein de gens qui se marient deux fois. Nous ça sera pareil sauf qu'on ne change pas de partenaire... Pourquoi seulement l'imaginer ce mariage parfait ? Et si on re-mariait ?"
    L'idée était lancée... Très vite, elle est devenue une évidence. Sauf pour nommer l'événement... Un mariage ? Déjà fait... Un re-mariage ? C'est moche comme nom !... Un renouvellement de voeux ? Un peu kitch... "Alors, on se quoi ?" lança mon déjà-mari-futur-re-mari... "Voilà ! On se quoi ! C'est ça le nom qu'il nous faut !"

    On réfléchit aux invitations, on-se-quoi devient réel !

    mariage3

    Un lieu... Il nous faut un lieu... Promis, c'est la seule étape d'une préparation de mariage dont on accepte qu'elle nous stressera. Tout le reste ne sera pas source de stress... On décide de faire ce qui nous plait. On ne savait pas encore ce qui nous attendait...

    On choisit un lieu dans lequel nous avons un très beau souvenir, celui de la fiesta d'amis qui avait été magique. La date ne convient pas, la salle est réservée depuis deux ans. Alors on change de date. Il faut penser à ceux qui viendront de loin. Cela sera les 7 et 8 mai 2016.

    mariage4

    Nous avons 18 mois devant nous, c'est long, cela paraît loin, mais nous savons que cela nous permettra de nous poser. Pour les invités, nous décidons de convier tous les gens et seulement les gens que nous aimons profondément et avec qui passer du temps nous fait du bien. Nous savons que cela générera des frustrations, des frictions, des conflits. Tant pis... On a dit pas de stress, pas d'obligation, On-se-quoi sera notre moment. Je crois qu'au départ, les gens ne comprennent rien. Ils ne savent pas trop ce que signifie cette idée farfelue. Jusqu'au jour J, je crois bien que certains n'imaginaient pas ce que cela serait.

    Quelques mois ont passé, on se met à penser à l'organisation. Des idées apparaissent. La salle, une ancienne colonie, nous offre un espace vert gigantesque, aux pieds d'une forêt, dans une vallée Lorraine. Nous imaginons une kermesse. Nico se lance dans la confection de jeux en bois : un morpion géant, une planche à balles; nous nous procurons un Molkky, un spin lader. Les enfants colorent des boites de conserve géante pour fabriquer un chamboule-tout... Et si on faisait un bar à crêpes ? Bonne idée ! Un ami restaurateur nous prêtera une crêpière.

    mariage5

    D'ailleurs, si on demandait aux invités de nous offrir leur savoir faire ? leur don ? leurs possibilités ?
    Oui, c'est cela ! Nous ne voulons pas de cadeau, sauf leur présence et un coup de main. C'est là qu'apparaissent des idées formidables. Que nos amis sont chouettes ! On nous propose de la magie (très moderne, on le connait le copain, on sait ce dont il est capable, d'autant que c'est un professionnel!), une trousse de secours et des premiers soins (au cas où) venant d'une infirmière, la préparation du brunch du dimanche matin, un oncle et une tante restaurateurs géreront les crêpes, on nous propose aussi de faire un discours, de faire nos photos (une amie formée qui pourrait être professionnelle), des bottes de foin du copain paysan (oui, parce qu'on en a besoin !)... De multiples petites idées, de grandes preuves d'amitié et d'amour...

    mariage6

    A ce moment là, nous demandons à ma petite soeur d'être notre cerveau le 7 mai. Elle accepte. Dès lors, elle suit avec nous les préparatifs, elle a accès à tous nos petits secrets, vient régulièrement voir où ça en est. Ainsi, elle pourra être l'interlocutrice de tout le monde le jour J, les invités, les prestataires... Nous, nous n'aurons qu'à vivre le moment.

    Mais il y a encore du travail d'ici là ! Ou plutôt du plaisir à prendre ! Nous contactons Adeline, une jeune pâtissière que je suis sur Facebook. Nous la rencontrons, et nous imaginons ensemble notre gâteau. Une pièce montée, qui évoluera finalement au fil de l'organisation. Adeline, très pro, et très légère en même temps (pas de stress !) veut être raccord avec le traiteur. Sauf que nous n'en avons pas. Nous ne trouvons pas de propositions qui nous conviennent. Avec Adeline, germe alors une idée géniale : un food-truck !

    mariage7

    Nous en contactons plusieurs et nous sommes totalement séduits par Julie et Fabien, on goûte leurs burgers, ils sont succulents et eux sont tellement souriants et disponibles. Nous finalisons donc notre partenariat avec l'Atelier Burger.
    Quelques semaines plus tard, nous nous rendons au salon du mariage, version décalée. Quelques artisans présentent leurs oeuvres. Nico a un énorme coup de coeur pour les petits bonshommes de Lisande qui nous confectionnera donc un cake topper personnalisé. Des Lilliputiens nous représentant nous et nos enfants. Là, le stress nous rattrape un peu. Pour que Lili puisse travailler, il lui faut les photos des tenues, des coiffures, des détails...

    Lors de ce salon, j'ai moi, un coup de foudre pour les images d'un reportage vidéo qui défilent derrière le stand de Babouchka. Je perçois les émotions derrière ce film et j'imagine ce que serait le nôtre. Nous contactons finalement le vidéaste quelques jours plus tard, il sera à nos côtés pour capturer On-se-quoi et le rendre éternel.

    mariage8

    Allez, là, on avoue... on stresse un peu... il faut donc les tenues, les coiffures... On ne sait pas ce que l'on veut mais on sait ce que l'on ne veut pas. La robe, sera blanche et bleue. Tout simplement parce que j'avais repéré une robe magnifique sur Internet. Elle a la finesse des robes de mariée, avec de la dentelle mais aussi la légèreté des robes d'été. Nicolas part sur un costume bleu roi magnifique, qui lui va à merveille. Nous imaginons que le bleu pourrait être notre fil conducteur, notre fil bleu. Les enfants porteront des tenues colorées, avec des touches de bleu. Notre petite fille craque sur une robe en tulle, qui sera confectionnée à partir du croquis qu'elle et moi avons dessiné. Nos garçons seront en jeans de couleurs vives, avec une chemise et un noeud pap'. Leur papa aussi en portera un.

    mariage9

    Virevoltants dans toutes ces couleurs, vives, légères, passionnées, nous imaginons une décoration de salle sobre avec des dizaines de boules chinoises au plafond. Pour compléter le tout, nous nous mettons à confectionner des grues en origami. Nicolas et moi passons des soirées entières dans notre véranda à plier, déplier, replier. 

    C'est le moment de l'incertitude la plus absolue. Quel temps fera t-il en mai ? Nous imaginons le plan A, magique, parfait : une cérémonie en extérieur, un rideau de grues et des boules chinoises; et le plan B, qui rapatrierait tout cela à l'intérieur.
    Les préparatifs vont bon train, il nous reste une derrière petite folie : Demander à Echo Lali s'ils pourraient venir pour un concert privé. Ce groupe est carrément génial ! Au départ du rock pour enfant, nous n'avons jamais vu aucun adulte leur résister. On sait qu'un concert après la kermesse et avant le food truck mettrait une ambiance d'enfer. David, l'artiste du groupe est emballé par l'idée. Tellement qu'il nous propose même un projet fou : enregistrer quelques chansons avec lui pour offrir le CD à nos invités.

    mariage10

    Nous en sommes là de nos préparatifs quand tombe sur nous l'effroi des attaques des Attentats de Paris, dont Nicolas et moi rentrons vivants mais abîmés. Durant plusieurs semaines, nous n'avons plus coeur à la fête. Nous tardons à finaliser les projets, nous vivotons notre quotidien, nous mettons le peu d'énergie qu'il nous reste à rassurer nos enfants et à nous occuper d'eux.

    Mais On-se-quoi finit par nous rappeler que l'amour perdure, que nous devons nous aimer, nous le dire, et ne jamais avoir peur de le montrer à nos proches. Nous nous relevons doucement et nous allons chanter, préparer notre CD, rentrer et plier nos origami. Interrompus par des pleurs, des peurs, mais nos amis sont là. Ils seront là les 7 et 8 mai, mais nous montrent qu'ils sont déjà là, jour après jour. On-se-quoi prend forme, nos invités ne savent rien de tout ce que nous préparons, nous avons envie de les recevoir avec tout l'amour que nous leur portons.

    Le jour J...
    Cinquante personnes, adultes et enfants sont là. Il ne nous manque que quelques rares amis qui ne pouvaient pas être présents. Tous les autres sont là. Quelques membres de nos familles, ceux qui sont comme des amis, en réalité.
    Le temps est magnifique. Il pleuvait deux jours avant, il pleuvra deux jour après, mais ce jour là, il illumine les regards, la petite brise fait virevolter les grues accrochées derrière les bottes de paille sur lesquelles nous seront assis pour la cérémonie. Nous évoquons lors de cette cérémonie ce que représente On-se-quoi, le sens que ce re-mariage a pour nous et nous mettons à l'honneur nos trois formidables enfants.

    Nous surprenons nos convives, en ayant un mot personnalisé pour chacun d'entre eux. On-se-quoi c'est une histoire d'amour, au sens large du terme. Nous n'avons pas d'alliances à échanger. A Paris, nous devions acheter des bracelets que nous aimons beaucoup mais finalement, nous optons pour l'échange d'un simple ruban bleu. La symbolique de la simplicité, de la sobriété et de porter ensemble une partie du même ruban nous séduit. Notre fil-bleu...

    mariage11

    Nous avons été portés par de l'amour durant 24h. Bien au delà de ce que nous imaginions, nous avons vécu un moment en dehors du temps, qui fut magique. Nous avons été emmenés par des sourires, des rires, des yeux embrumés, des larmes, des câlins, des paroles, des chants, des danses. Il faut imaginer un grand espace dans lequel tous les gens que nous aimons passent de la kermesse, au concert, au bar à bonbons, au bar à souvenirs (sur lequel ils pouvaient nous adresser quelques mots et poser leur empreinte sur l'arbre à souvenirs qui orne désormais le mur de notre salon), au Photo Booth, au bar à cocktails (il fallait bien un vrai bar quelque part !), au camion à burger...

    Aujourd'hui, cinq mois plus tard, il reste à grand moment à vivre, comme l'apothéose du souvenir. Comme chaque moment de On-se-quoi, l'idée nous est apparue non pas parce que nous le voulions mais parce que nous avons rencontré des gens formidables. Passionnés de cinéma, et adeptes d'un petit cinéma de quartier, nous avons la possibilité de projeter le film que nous venons de recevoir sur grand écran. La grande majorité de nos convives sont là, pour visionner avec nous ces souvenirs magiques. De notre côté, nous patientons (avec difficultés) pour regarder la vidéo dans la salle obscure avec nos invités. Nous irons ensuite tous ensemble... manger un burger évidemment ! "
    Carole & Nicolas

    Photos par une amie des mariés, Magali Leroy-Garnier

    Magicien Yann Champion

    Et voila la vidéo signée Babouchkatelier.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    BabouchKA

    Rédactrice: BabouchKA

    Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Ginette est comme toi, comme moi, une vraie curieuse .N'hésite pas à venir nous livrer tes jolis moments chez Ginette in the sky!

    Mots-clés: vidéo,

    La dream team debarque

     Ginette  dans ton salon!

    Pour contacter Ginette :

    Ecrire un petit message a Ginette